Comme tout véhicule, les voitures électriques doivent être couvertes par une assurance auto, conformément à l’article L.211-1 du code des assurances. À savoir que l’immobilisation du véhicule ne constitue pas une dérogation à la règle.

Choisir une assurance auto adaptée

Dans la mesure où il n’existe pas de contrats d’assurance auto réservés aux voitures électriques, le conducteur doit étudier méticuleusement les différentes formules proposées pour bénéficier d’une protection adaptée à son profil. Il s’agit tout d’abord d’évaluer le niveau de couverture souhaité. Le minimum légal exige une souscription à une assurance au tiers dont le but est de couvrir essentiellement les dommages matériels et corporels causés par l’assuré à un tiers. Pour plus de garanties, l’assurance au tiers étendu offre généralement une assistance en cas de vol, de vandalisme, d’incendie, d’attentat ou de tempête. Cette formule est donc à privilégier si l’auto électrique est habituellement stationnée dans un lieu public par exemple. De plus, ce type d’assurance peut également proposer une garantie personnelle du conducteur. Toutefois, seule l’assurance tous risques permet une indemnisation de l’ensemble des dommages matériels subis par l’assuré, peu importe la responsabilité de ce dernier et les circonstances du sinistre. Si le conducteur désire une couverture optimale pour son automobile, d’autres options de garanties peuvent s’ajouter à l’assurance tous risques.


En principe, le choix d’une assurance auto électrique adaptée va dépendre de plusieurs critères. L’âge du véhicule est un facteur déterminant en particulier lorsque celui-ci a moins de trois ans, puisqu’il est recommandé dans ce cas d’opter pour une assurance tous risques avec un remboursement de la valeur à neuf. Passé le délai de trois ans, il est estimé que le conducteur peut s’orienter vers une assurance auto plus légère, notamment la garantie au tiers étendu. De même, lorsque l’utilisation du véhicule est moindre, le nombre de garanties peut être réduit et un forfait kilométrique est alors envisageable.

Choisir les bonnes garanties annexes

Concernant les garanties optionnelles, il faut prendre en compte que la batterie constitue un élément central des voitures électriques. C’est pourquoi elle doit bénéficier d’une protection particulière comparé à un véhicule classique. Il est ainsi recommandé aux conducteurs de tels véhicules d’opter pour une garantie de la batterie électrique afin de prévenir tout remplacement de celle-ci, comme le prévoit la formule tous risques. Néanmoins, le plus souvent, la batterie fait l’objet d’un contrat de location avec le constructeur dans lequel une assurance auto est directement intégrée. Par ailleurs, l’autonomie des batteries électriques étant limitée, le risque de panne est alors plus grand. La souscription à l’option d’assistance 0 kilomètres permet un dépannage même près du domicile. Enfin, la borne de recharge doit impérativement être couverte par l’assurance car elle peut parfois causer des dégâts au véhicule mais aussi au domicile, voire être défectueuse.

Bien entendu, le coût de l’assurance auto demeure un critère déterminant dans le choix de celle-ci. Rien n’empêche cependant d’en établir une sur-mesure afin d’obtenir une assurance auto électrique adaptée aux besoins de l’assuré.

Donnez votre avis ou posez vos questions !